C’est par l’intermédiaire d’un article publié sur cryptobiefing.com hier que nous apprenons que la FSB, Financial Stability Board, a publié un document regroupant dix recommandations aux banques centrales pour réglementer les « stablecoins » dont l’une d’elle prône le bannissement pur et simple, est-ce la fin des stable coin type USDT …

Qu’est-ce que la FSB?

La FSB ou Financial Stability Board est un organisme internationale fournissant des suggestions sur le système financier mondial. Il regroupe les banques centrales et les ministères des finances des principaux pays du G20. En quelque sorte cet organisme est le lobby des banques centrales et des ministères au G20 ayant pour but de proposer des réglementation lors des différents sommets du G20.

Pourquoi une interdiction pure et simple des stablecoins selon la FSB ?

La FSB se focalise principalement sur les risques potentiels que les « stablecoins » pourraient poser pour la stabilité financière mondiale, et plus particulièrement ceux ciblant les investisseurs de détail, les traders. Selon elle, les crypto-monnaies à parité fiduciaire représentent un risque pour la stabilité des marchés émergents et des économies en développement, autrement dit si les économie émergente utilise les stables coins le dollar risque de ne plus être la monnaie mondiale et notre contrôle sur ces économie risque d’être moins fort (ndlr),

En outre, le FSB fait valoir que les « stablecoins » mondiaux pourraient poser des problèmes de gouvernance importants aux banques centrales. Le Conseil semble particulièrement préoccupé par les problèmes macro-financiers qui pourraient survenir si, au fil du temps, les citoyens des économies de marché avancées et émergentes commençaient à préférer les pièces stables aux monnaies fiduciaires existantes.

Les orientations s’adressent aux économies avancées et émergentes. Les autorités des économies avancées sont principalement concernées par les « stablecoins » conçues de manière décentralisée, voyant les risques dans leur fiabilité comme une réserve de valeur.

Les juridictions des économies de marché émergentes, quant à elles, expriment leur plus grande inquiétude concernant les pièces stables liées aux devises étrangères qui remplacent les monnaies nationales, les dépôts de détail ou les actifs sûrs. Ils craignent que cela n’aggrave les ruptures bancaires et ne dissipe les institutions financières traditionnelles.

Selon le FSB, un autre problème potentiel est que, dans des conditions macroéconomiques en difficulté – tout comme la pandémie actuelle de coronavirus – les pièces de monnaie mondiales pourraient devenir essentiellement une sorte de marché de pension hybride pour les dollars américains.

Si elles ne sont pas contrôlées, les stablecoins mondiales pourraient avoir un effet déstabilisateur sur les flux de capitaux et les taux de change fiduciaires locaux⁠ – en particulier dans les économies de marché émergentes, a fait valoir le régulateur international.

Toutes les recommandations concernant les stablecoins devront être présentées devant les différents pays composant le G20 le but sera aussi de référencer les principaux « stable coin » dont USDT, USDC, TUSD, PAX et DAI. En d’autre termes, les pays gouvernant le monde commence à avoir peur de perdre leur hégémonie monnaie-taire sur de plus petit pays émergeant, notre pouvoir est en périls détruisons le plus vite possible cette nouvel arme de liberté (ndlr).

Quel impact pour le marché des crypto-monnaies?

Le marché des crypto-monnaies étant fort dépendant du marché des stablecoins, une interdiction pur et simple de ses dernier pour entraîner un effondrement du marché des cryptos, avec comme conséquence un désastre pour le bitcoin et les autres crypto-monnaies. Un autre point de vue est envisageable, étant donné les KYC, Know Your Customer, devenu standard dans l’écosystème ainsi que l’utilisation des monnaies fiduciaire, FIAT, sur la plupart des échange de crypto-monnaies u n transfert de liquidité pourrait s’opérer entre les stablesoins et les monnaies FIAT rendant ainsi plus facile le contrôle et la taxation sur les actifs cryptographique.

Ce qui est certain c’est que si ces recommandations sont prises par les pays composants le G20 il y aura un avant et un après pour le marché entier des crypto-monnaies. Le « western » actuel que nous connaissons sur le marché des crypto-actifs tirera bel et bien sa révérence et nous passerons peut-être d’un marché complètement déréguler vers un marché qui le sera un peu plus et donc réjouissons-nous vers un marché ou une plus grande confiance lui sera donné. Depuis la création du bitcoin les crypto-actifs on pour but de disrupter l’économie mondiale et le pouvoir en place, il serait illusoire de penser que nos maîtres, les états, nous laissent briser nos chaînes si facilement.

N’hésitez pas de nous dire ce que vous pensez cet article et de cette plausible réglementation en commentaire.

 

 

 

 

By Whale Tamer

Trader depuis plus de dix ans sur les marchés financiers, je me suis intéressé aux crypto-monnaies à partir de 2016. Trouvant le monde de la blockchain et de la crypto passionnant, j'ai décidé de créer une chaîne youtube afin de partager cette passion avec le plus grand nombre. Ma devise est: "Choose life, choose freedom & choose bitcoin!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.