Pour ceux qui étaient là en 2017, tous le monde se souvient des call qu’il fallait faire lorsque Mister John McAfee faisait la promotion d’une crypto-monnaie sur twitter, l’exemple qui me revient en tête était le XVG (verge), à peine un tweet de John balancé le court de la crypto s’envolait!

A qui profita le crime ?

La SEC, la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis a intenté une action contre John McAfee pour les diverses promotions d’ICO, Initial coin Offering sur les réseaux sociaux lors de l’année 2017. La SEC a donc décidé que le « crime » a été profitable au célèbre programmeur et inventeur de l’anti-virus McAfee.

Selon la plainte,

«D’au moins de novembre 2017 à février 2018, McAfee a tiré parti de sa renommée pour gagner plus de 23,1 millions de dollars américains (« USD ») en compensation non divulguée en recommandant au moins sept« offres initiales de pièces »ou ICO à ses abonnés Twitter. Les ICO concernait l’offre et la vente de titres d’actifs numériques et les recommandations de McAfee étaient matériellement fausses et trompeuses pour plusieurs raisons. « 

Tout le monde le savait et en a profité

McAfee a été accusé de ne pas avoir révélé qu’il était payé pour promouvoir les ICO par les émetteurs, entre autre, il prétendait être un investisseur ou un conseiller technique lorsqu’il recommandait plusieurs ICO, qu’il encourageait les investisseurs d’acheter la crypto vendue, dans certaines des ICO il essayait simultanément de vendre ses propres crypto. En d’autre terme, il s’en est mis plein les fouilles et à utilisé le bon vieux PUMP and DUMP pour arriver à ses fins. Un gros retour de manivelle pour le tristement célèbre McAfee.

Quand c’est fini il y en a encore!

De plus on apprend sur le site officiel du département de la justice américaine que:

Un acte d’accusation a été descellé aujourd’hui, accusant John David McAfee d’évasion fiscale et de défaut délibéré de produire des déclarations de revenus, a annoncé le sous-procureur général adjoint principal Richard E. Zuckerman de la division fiscale du ministère de la Justice et le procureur américain D. Michael Dunavant pour le district ouest du Tennessee. L’acte d’accusation du 15 juin 2020 a été dévoilé à la suite de l’arrestation de McAfee en Espagne où il est en attente d’extradition.

C’est dans ces moment là que tu te dis:  » merde j’aurais peu-être dû ne pas trop exagérer… foutu Karma » ! Tôt au tard, justice est faite, il est bien dommage qu’un personnage haut en couleurs comme John McAfee ne se soit pas contenté des millions qu’il avait déjà amassé grâce à son anti-virus. Il a voulu jouer, malheureusement pour lui cela va se terminer au fond d’une cellule luxueuse » aux Etats-Unis.

N’oublions pas que fin d’année si le bitcoin n’atteignait pas el famoso 1 million de dollars, Monsieur McAfee ne va pas seulement perdre sa liberté mais en plus il perdra ses attributs…. Même si tous le monde sait qu’il ne le mangera pas.

By Whale Tamer

Trader depuis plus de dix ans sur les marchés financiers, je me suis intéressé aux crypto-monnaies à partir de 2016. Trouvant le monde de la blockchain et de la crypto passionnant, j'ai décidé de créer une chaîne youtube afin de partager cette passion avec le plus grand nombre. Ma devise est: "Choose life, choose freedom & choose bitcoin!

2 thoughts on “John McAfee arrêté en Espagne, évasion fiscale et promotion d’ICO en 2017 ont eu raison de sa liberté !”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.