Récemment l’engagement d’institutions financières dans la quête de l’or numérique a fait les grandes lignes. Au-delà des théories farfelues sur les réseaux sociaux j’ai décidé de décortiquer la thèse d’un des plus gros fond spéculatif mondial Fidelity.

Fidelity est un mastodonte qui offre des services multiples aux particuliers fortunés mais aussi à des institutions tels que des fonds de pensions. Ils ont pas moins de 8.3 trilliards d’actifs sous gestion et opèrent dans le monde entier.

Fidelity n’est pas nouveau dans le crypto game. En toute discrétion ils minent du BTC depuis 6 ans déjà et ont des participations dans une des plus grosse ferme de minage HUT.

Mais pourquoi sont-ils aussi intéressés par le KING Bitcoin dans leurs stratégies d’investissements? Je vais me plonger dans leur dernier rapport d’octobre 2020.

Une alternative aux actifs traditionnels

Le paysage macro économique actuel oblige les épargnants à prendre des risques différents des modèles préconçus. Une des raisons clés d’inclure un investissement alternatif comme le Bitcoin est la décorrélation historique avec des actifs comme le dollar, les obligations d’état et même les indices boursiers. La diversification équilibrée est importante pour, au minimum, préserver son capital.

Bien sûr Fidelity nous explique que le risque doit être ajusté et une allocation de 1 à 5% maximum dans un portfolio est acceptable. A l’inverse d’un actif traditionnel une exposition au Bitcoin doit être évaluée souvent en fonction de la dynamique du marché. Ils rappellent aussi qu’ils ont plusieurs outils qui leur permettent de se couvrir comme les contrats Futures et les Options.

Un jeune actif qui mûrit

Le BTC est attrayant à plusieurs niveaux. En dehors de sa décorrélation Fidelity met l’accent sur son effet de réseau. Le BTC a réussi à grappiller chaque année des parts de marché en augmentant sa base de participants chez les particuliers mais aussi les institutions. C’est très inhabituel qu’un actif soit détenus en majorité par des retails avant les institutionnels. C’est aussi un point que souligne Fidelity, plus il y aura de Bitcoin dans les fonds spéculatifs plus il deviendra corrélé aux marchés financiers.

Enfin pour des grosses baleines il y a des éléments qui font que le Bitcoin est devenu mature. Sa liquidité ne fait plus peur mais aussi son accessibilité. L’investisseur ne voit aucun frein dans l’acquisition de BTC, il est sans frontière et une connexion internet est la seule condition pour en posséder. Comme énoncé plus haut les instruments pour les gros portefeuilles sont maintenant multiples (Futures, Options, Custody, CFD etc…), c’était la principale barrière pour les Big Boys.

Conclusion

Nous allons certainement voir de plus en plus de grandes entreprises, fonds de pension, family office… s’intéresser au Bitcoin. Après 10 ans de maturation les gros poissons commencent à accumuler des crypto actifs.

La question que tout le monde se pose, du moins nous les particuliers, est-ce que c’est une raison de voir le BTC exploser dans les semaines, mois qui viennent?

Il faut garder la tête froide et bien comprendre que le Business Model de ces acteurs financiers n’est pas sur du court-terme. L’effet d’annonce récent de Grayscale, Square, Microstrategy et autres est surtout du marketing caché. Leur but est d’augmenter la visibilité de ce type d’alternative. Depuis l’origine des temps Wall Street et consort visent le monopole par l’accumulation. Quand ils sont rassasiés ils laissent le train partir. Comme toujours leur contrepartie est la liquidité laissée par les retail investors.

En espérant avoir fait le tour de ce sujet je vous laisse sur une note d’un des évangéliste du Bitcoin.

Le rapport de Fidelity: https://www.fidelitydigitalassets.com/bin-public/060_www_fidelity_com/documents/FDAS/bitcoin-alternative-investment.pdf

Vous pouvez me retrouver sur Telegram et Twitter.

By elrachistico

Expatrié en Amérique du Sud depuis 2014 Passionné par le tourisme et les marchés financiers, j'ai la chance de pouvoir en vivre aujourd'hui J'opère activement sur le Bitcoin depuis 2016. La Blockchain, les matières premières et les nouvelles tech sont mes investissements privilégiés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.