Le principal organisme de réglementation japonais des valeurs mobilières déclare que le XRP n’est pas un titre!

Après le Royaume-Unis, c’est au tour du Japon par l’intermédiaire de la FSA de déclarer au site internet « The Block » qu’elle ne considère pas le XRP de la société Ripple comme un titre !

Depuis que la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis (SEC) a déclaré que la société Ripple avait vendu des titres non enregistés, le XRP en l’occurence. C’est le deuxième pays à se positionner sur la crypto-monnaie de Brad Garlinghouse en affirmant que cette dernière n’est effectivement pas un titre!

Depuis ces allégations, Brad Garlinghouse a déclaré que l’entreprise pourrait quitter les Etats-unis à la recherche d’un environnement réglementaire plus friendly à l’égard des crypto-monnaies.

« La FSA considère le XRP comme une crypto-monnaie basée sur les définitions de la loi sur les services de paiement », a déclaré mardi le régulateur japonais à The Block. « La FSA s’abstient de faire des commentaires sur la réponse des autres autorités. »

Peu de temps après, citant ce rapport, l’investisseur et partenaire commercial de Ripple, SBI Holdings, a publié un communiqué de presse disant que XRP n’est pas un titre au Japon. Il n’a cité aucun commentaire direct de la FSA.

Le feuilleton Ripple contre SEC promet d’être long, du brouillard en plus sur une crypto-monnaie qui défraie la chronique !

By Whale Tamer

Trader depuis plus de dix ans sur les marchés financiers, je me suis intéressé aux crypto-monnaies à partir de 2016. Trouvant le monde de la blockchain et de la crypto passionnant, j'ai décidé de créer une chaîne youtube afin de partager cette passion avec le plus grand nombre. Ma devise est: "Choose life, choose freedom & choose bitcoin!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.