Site icon Culture Crypto

Inde : pour la crypto-monnaie le combat n’est pas fini!

Publicités

Il y deux jours dans un article nous vous annoncions que la cour suprême indienne avait abrogé une circulaire de la RBI , Reserve Bank of India, ce jugement avait été qualifié d’historique!

Un jugement historique

Dans un jugement qualifié d’historique, la cour suprême, la plus haute juridiction du pays, a annulé une ordonnance de la banque centrale datant de 2018 interdisant aux prêteurs de traiter avec les échanges de crypto-monnaies. La cour suprême a déclaré que l’ordonnance de la RBI, Reserve Bank of India était « inconstitutionnelle »

Des effets positifs directs

Il n’a pas fallu 24 heures pour que l’abolition des restrictions fasse bouger le monde de la crypto en Inde, plusieurs échanges de crypto-monnaies indiennes ont déjà repris leurs services de dépôt fiduciaire comme nous l’indique un article de cointelegraph.com

Les principaux  échanges de crypto-monnaies indiennes Unocoin et WazirX ont repris les dépôts fiduciaires moins d’un jour après que la Cour suprême a annulé les restrictions sur les services bancaires aux entreprises de cryptographie du pays.

Unocoin, qui prétend être le premier entrant dans l’espace Bitcoin en Inde depuis sa fondation en 2013, a été décrit par les analystes locaux comme une « icône de l’industrie de la cryptographie».

En réponse à l’abrogation, les consultants HashCash ont également annoncé qu’ils investiraient 10 millions de dollars dans l’industrie cryptographique indienne cette année.

Ce n’est pas gagné pour autant

Il existe un projet de loi en suspens qui pourrait à nouveau empêcher les crypto-monnaies de se développer en Inde, le parlement indien doit encore statuer sur « l’interdiction des crypto-monnaies et la réglementation du projet de loi officiel sur les devises numériques » nous rapporte Business Insider le 7 mars.

Si cette loi venait à être adoptée, cela introduirait plusieurs cadres réglementaires uniques pour les crypto-monnaies, créant un appareil législatif d’exclusion complexe pour les entreprise voulant se lancer dans la blockchain.

 

 

Quitter la version mobile