Bonjour à toutes et à tous, On me pose souvent des questions pour savoir comment monter un rig, quels composants faut-il, combien ça coûte …
J’ai donc décidé de réaliser un tuto expliquant avec un maximum de détails tout en restant accessible pour que ceux qui n’ont jamais entendu parler d’un rig puissent comprendre, répondre aux différentes questions que les débutants peuvent se poser avant ou après s’être jeté à l’eau et confirmer certains points pour les plus aguerris de tous.
Les points que je vais aborder sont :
  1. C’est quoi miner ?
  2. Un rig c’est quoi ?
  3. Les choses à savoir avant de se lancer
  4. Matériels pour assembler un rig et choix des composants
  5. Calculer sa rentabilité, sa consommation et l’évolution de la difficulté
Alors c’est parti !

C’est quoi miner ?

Bah oui c’est vrai après tout, pourquoi miner ? Quel intérêt peut-il y avoir à laisser tourner une machine toute la journée mis à part augmenter votre facture électrique ?
C’est en fait une des principales fonctions que nous apporte la blockchain. En effet, comme son nom l’indique, la blockchain ou chaîne de bloc en français, est en fait constituée de…..Blocs
4PYjjVwJ1UdtKm1ixfKADQvxUUoqUpvkoB9QB4HsmpWMuWnUNoqwJfHEpKuWjKEc1HiGgFxNc7NMKXeJfi5PgVahDdvWa9swpaR5GaSFwMg
Non sans blague ? Hé oui mon petit bonhomme !
Si vous utilisez déjà des cryptomonnaies, vous n’êtes pas sans savoir que quand vous souhaitez par exemple transférer vos Bitcoins de votre portefeuille à un site d’échange comme bittrex, cette transaction demande un minimum de 6 confirmations pour être validée. Et bien, c’est là qu’intervient le mineur. En effet, c’est lui qui à l’aide de la puissance de calcul de sa machine va valider que la transaction peut bien avoir lieu.
Et vu que tout travail mérite salaire, au lieu d’être payé par des euros sonnants et trébuchants, le mineur est rémunéré dans la monnaie pour laquelle il travaille. Il reçoit donc en contrepartie quelques centièmes ou centaines de milliers de coins en fonction de la monnaie minée.
Je vulgarise fortement, mais dites-vous bien que sans les mineurs, pas de cryptomonnaies, car les transactions ne peuvent pas être validées ou alors, s’il n’y a que peu de mineurs, la transaction risque de prendre énormément de temps et l’on perd alors un des gros atouts des cryptos à savoir une vitesse d’échange très rapide.
Je m’arrête ici sur cette introduction, car je pourrais encore vous en parler pendant 3 pages, mais ce n’est pas l’intérêt de ce tuto, il permet cependant pour quelqu’un qui n’y connaît absolument rien de comprendre les (très) grandes lignes.

Un RIG c’est quoi ?

Un rig ce n’est ni plus ni moins qu’un ordinateur. Il est constitué pratiquement des mêmes composants à savoir
  • Une carte mère (CM)
  • Un processeur (CPU)
  • De la mémoire RAM
  • Un disque dur (HDD) ou SSD
  • Plusieurs cartes graphiques (GPU)
  • Un « boitier » ou support
  • Une ou plusieurs alimentations
  • Un écran
Quand on regarde les composants nécessaires, on se rend compte que l’on n’est vraiment pas loin de votre pc familial. Cependant, la grosse différence avec votre pc c’est qu’un rig est constitué de plusieurs GPU’S, car se sont eux qui fournissent la puissance de calcul souvent notée en hash/s ou h/s
MG5aEqKFcQi7Ypyg8QScUCRdjaMBtp3oPZHXisR6VbWuAqGqskgrJQNaxdXvHoyStnmP557QvssGAjn3kEPHNdKUHywD3XAUv
Effectivement, ce n’est pas votre pc de salon
Il y a donc tout intérêt à monter une machine à part. Petite précision, il y a encore quelques années, il était tout à fait possible de miner avec votre pc de bureau et même avec votre processeur. Cependant, la difficulté (j’y reviendrai plus loin) a tellement augmenté ces dernières années qu’il n’est actuellement plus possible de miner de cette manière.

Les choses à savoir avant de se lancer

Alors oui, il est effectivement possible de gagner de l’argent en minant, même beaucoup d’argent mais il n’y a pas que des avantages !
Premièrement l’achat du matériel, comme vous vous en doutez, le matériel informatique coûte cher, et les meilleures cartes sont d’autant plus chères. Monter un rig vous obligera à dépenser pas mal d’argent sans être sûr d’avoir un retour sur investissement. En effet si demain tout s’arrête, vous vous retrouvez avec une machine qui n’a plus aucun intérêt. Il est toujours possible de revendre les différents composants au prix de l’occasion mais le marché de l’informatique décote très très vite !
Ensuite, un rig consomme énormément d’électricité. Si vous n’avez que deux ou 3 cartes la conso n’est pas énorme mais quand on passe sur 6, 12 ou 24 cartes, certes les gains augmentent, mais votre conso aussi.
Avant de vous lancer, vérifiez toujours bien quelle devrait être la conso théorique de votre machine ainsi que le prix de l’électricité de votre fournisseur.
ttt
Le genre d’appareil indispensable pour tout mineur

Comme je l’ai indiqué dans mon premier journal de bord, il ne faut pas non plus négliger le bruit et la chauffe engendrés par votre machine. Si vous êtes dans un petit appartement, pensez-y, car rien de pire que le ronronnement des ventilos le soir avant d’aller dormir et la température d’une pièce surchauffée par votre machine.

Pour finir, comme n’importe quel composant informatique, sa durée de vie n’est pas infinie et si certaines cartes peuvent durer des années, une panne peut arriver à n’importe quel moment vous obligeant à remplacer au mieux la pièce défectueuse et au pire, l’ensemble de votre rig si votre alimentation vient à court-circuiter votre machine….

 

Matériel pour assembler un rig et choisir ces composants

Reprenons la petite liste que j’ai postée plus haut

  • Une carte mère (CM)
  • Un processeur (CPU)
  • De la mémoire RAM
  • Un disque dur (HDD) ou SSD
  • Plusieurs cartes graphiques (GPU)
  • Un « boitier » ou support
  • Une ou plusieurs alimentations
  • Un écran

Voici donc les composants dont vous avez besoin pour monter un rig mais pas seulement.
En effet, en fonction de vos choix (nombres de gpu’s, nombre d’alimentations…) vous aurez besoin de matériels supplémentaires.

Les plus communs sont les risers. Un riser est en fait une allonge vous permettant de brancher votre carte graphique à la carte mère. En effet, les ports PCI express de votre carte mère sont souvent très proches les uns des autres, il n’est alors pas possible de brancher directement la carte graphique sur la carte mère. Le riser permet donc de « déporter » l’emplacement de vos cartes graphiques afin de réaliser votre montage.

EfcLDDAkyqgs3dji282Y91yT5oP2uTBsm7GVMreNkXc1tggmNVQ1Jiavvrq6wGJL4R1Byc4njAuL9kjyreRBF5PiDAPcS

Si vous installez un grand nombre de cartes, vous devrez probablement aussi investir dans des câbles supplémentaires pour fournir à tous vos gpu’s leur jus d’électron, car les alimentations standards ne permettent généralement pas de brancher plus de 2 ou 3 cartes.

Si vous avez recours à plusieurs alimentations, il est bon d’acheter un « Y » pour pouvoir brancher vos deux alimentations sur la carte mère afin que vos deux alimentations démarrent de manière simultanée.
Il existe encore énormément d’autres composant qui sont utiles ou pas en fonction de votre montage.

5bEGgqZEHBMeHGrYXE1pTZ3QjGiH4amb5Cr4LTNmkBYF5wtczicmFN9yBLc6jKoKZ8CR2q4GPdTspaP1n2Kta8qaK9hbDEer

Vous voyez à peut prêt de quoi vous avez besoin ? Alors, entrons dans le vif du sujet.

Avant toute chose, comme toujours c’est l’argent qui est le nerf de la guerre. Combien souhaitez-vous investir ? 1000euro ; 5000 ; 10000 ? Il n’y a pas de limite. Plus vous investissez et plus vous êtes susceptibles de gagner beaucoup (mais aussi perdre beaucoup).

Les deux composants où vous devez investir le plus sont les GPU’S qui vous fournissent la puissance de calcul (et donc votre gain) et la/les alimentations, car une alimentation de mauvaise qualité et c’est les dégâts assurés !

Pour les GPU’S il y a deux fournisseurs : AMD et Nvidia et chaque fournisseur proposent plusieurs « gammes » de gpu’s.

Par exemple, chez Nvidia vous retrouvez les GTX 1060 ; GTX 1070 ; GTX 1080 ; …. Ces différentes cartes peuvent être proposées par différents constructeurs comme MSI,ASUS,Gigabyte,….

mXkfdToSwHy2z6bt8Kccte9VRswV4A1QbvZSPVkDse1fBNdZaiuBM148YvavYKVKeKQwfHAt1B2FtqJQ5gm2tBHmajgSD3Z9S8xJHVSRt

Il existe vraiment énormément de marques différentes

La puce graphique est la même pour chaque constructeur dans la même gamme, la différence reposant sur le système de refroidissement (1, 2 ou 3 ventilos, taille du système de refroidissement…) la puissance de la carte en sortie de boite (pouvant être augmenté via le logiciel MSI afterburner) et d’autres éléments comme le nombre de sorties vidéo…. Mais qui n’ont aucun intérêt pour les mineurs.

La première chose à déterminer est : vers quelle marque de GPU vous souhaitez vous tourner.
De façon très simplifiée (que les puristes ne me frappent pas !) : Les cartes AMD sont relativement bonnes en minage, notamment en Ethash, consomment plus en élec et sont relativement « bon marché » alors que les cartes Nivida sont relativement polyvalentes, consomme un peu moins mais sont bien plus chère.

(On ne parle pas ici de Bios Custom ou de clocking extrême qui ramène les AMD au niveau des Nvidia, car seuls quelques initiés peuvent y parvenir et non pas 90% des mineurs).
Ajoutons que pour la revente si vous deviez en arriver là, les cartes Nvidia se revendront généralement mieux que les AMD.

Chez AMD, les différentes possibilités sont RX 460 et 560 ; RX 470 et 570 ; RX 480 et 580.
Plus le chiffre des dizaines est élevé, plus la carte est puissance (et accessoirement plus chère)

Chez Nividia : GTX 1060 , 1070 ; 1080 ou 1080 TI idem que chez AMD, plus le chiffre est élevé, plus la carte est puissante.
Pour info, actuellement la Rolls des cartes en minages est la GTX 1070, car il s’agit de la carte la plus polyvalente et qui possède le rapport puissance/prix le plus élevé.

En dehors des modèles cités au-dessus, le minage n’est pas intéressant, car pas ou peu rentable.
Alors certes il est possible de miner avec une GTX 1050Ti par exemple mais mis à part pour apprendre et se familiariser avec les différents logiciels, vous ne gagnerez strictement rien voir même, vous serez déficitaire.
Voilà pour la partie GPU, passons maintenant à l’alimentation.

Pour l’alimentation, sa puissance dépendra du modèle et du nombre de cartes que vous souhaitez utiliser.
Pour info, il vaut toujours mieux deux petites alim plutôt qu’une grosse (pas de jeu de mots svp 😉 )

Dirigez-vous toujours vers des modèles de grandes marques réputées (Cooler master ; Corsair ; EVGA ; Seasonic ; FSP ; ….) Et évitez les modèles d’entrée de gamme.
Si possible, un modèle or ou platine afin d’obtenir le meilleur rendement possible de votre alim et ainsi économiser un peu d’argent sur votre conso électrique.
Une alimentation modulaire est un plus, car elle permet de ne brancher que les câbles nécessaires à votre montage mais n’est pas indispensable. Si pour 1 ou 2 EUR de plus vous pouvez avoir une alim modulaire, ne radinez pas, votre montage n’en sera que plus simple.

Passons maintenant au choix de la carte mère. Il vous faut avant tout un modèle possédant un grand nombre de ports PCI express (idéalement 6), plus vous en avez plus vous pourrez brancher de GPU.
Le choix de la carte mère va vous imposer le choix du processeur ainsi que la mémoire RAM, en effet, chaque carte mère possède un « socket » qui correspond à un modèle de processeur.
Si par exemple vous partez sur une carte mère Intel 1151, vous devez obligatoirement prendre un processeur 1151 compatible.

Attention ,mettre un processeur 1150 sur une carte mère 1151 endommagera votre processeur et votre carte mère !!!!

Idem si vous partez sur un modèle AMD, il vous faut un processeur AMD compatible.
Il en va de même pour le type de mémoire RAM que vous allez devoir utiliser à savoir DDR3 ou DDR4 en fonction de votre carte mère.

Pour votre processeur, le modèle le moins cher est amplement suffisant, en effet celui-ci ne travaillera pratiquement pas lors du minage (par exemple, un Intel Celeron à 40eur est largement suffisant), il en est de même pour votre mémoire RAM qui sera très peu utilisé. Un modèle 2Go ou 4Go suffit.

Parlons maintenant du disque dur ou du SSD. Mis à part l’installation de Windows et de quelques logiciels, pas besoin de prendre des milliers de gigas. Un SSD ou HDD de 120Go est suffisant, l’avantage du SSD étant son hyper réactivité par rapport au disque dur classique.

Pour finir, il nous reste à parler du support pour réaliser le montage de votre RIG. Au choix, il est possible d’acheter un modèle tout fait sur le net ou de le réaliser vous-même à l’aide de quelques planches de bois. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire, a vous de voir ce que vous préférez.

Nous y sommes, vous avez maintenant la liste ainsi que des infos pour choisir au mieux vos différents composants.
Attention que ce que j’ai écrit plus haut n’est valable que pour le moment. Si vous lisez ce tuto dans 6 mois, de nouvelles cartes seront probablement sorties avec de meilleures performances, et le monde des cryptos aura peut-être bien changé.

Calculer sa rentabilité, sa consommation et l’évolution de la difficulté

Vous avez choisi vos composants ? Vous avez sauté le pas et décidé d’investir ? Vous souhaitez savoir combien pourrait vous rapporter votre investissement ?
Alors, allons-y !

Maintenant que vous savez quel GPU acheter et combien vous allez en acheter, je vous invite à faire un petit tour sur un site que j’utilise énormément, l’excellent : Whatomine

2YRZBi4FZVHeTuUm9hgU3Z3Rj8vC75gfMkZVxboXMFDLyGQ4vj1ptbpAGtYFUDCL9HaztQy9JcoiumzsDUEDVUWNY6j2x9CM6Ce

Le site est composé de trois grandes parties :
La première partie supérieure regroupe les différentes cartes graphiques avec lesquelles il est possible de miner. Il vous est alors possible de sélectionner votre carte et d’inscrire le nombre de GPU’S que vous possédez. Le site vous fournit alors dans la seconde partie des valeurs standards obtenues par votre/vos GPU’S pour les différents algorithmes ainsi que leurs consommations.

La seconde partie vous permet d’inscrire vous-même pour chaque algorithme les valeurs que vous obtenez lors de vos sessions de minage ainsi que votre conso réelle. Cela vous permet d’affiner les résultats obtenus et de coller au plus près à votre machine.
Une fois cette partie complétée, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton « calculate » et le site vous fournit alors directement les monnaies les plus rentables à miner avec votre machine à l’instant T.

ATTENTION, vu que la difficulté de minage évolue sans arrêt, il y a de fortes chances qu’une monnaie qui était la plus intéressante à miner au moment ou vous avez cliqué ne le sera pas forcement le lendemain ou même 1h après. Le site vous sert d’indicateur, il n’est en aucun cas à suivre à la lettre.

 

2YRZBi4FZVHeTuUm9hgU3Z3Rj8vC75gfMkZVxboXMFDLyGQ4vj1ptbpAGtYFUDCL9HaztQy9JcomLP9S4D9YBkRL8fj49bZcK8J

Évolution de la difficulté du minage du Litecoin sur 9mois

Le site vous fournit en plus pas mal d’infos, les plus importantes à mes yeux étant le nombre de coins que vous aller miner par 24h, le gain en BTC si vous vendiez automatiquement vos coins minés et la conversion en dollars.
Si en plus, dans la case « cost kW/h » vous indiquez le coût de votre kWh, le site vous calcule automatiquement votre gain total et votre gain – élec en dollars.

Voilà, nous arrivons au bout de ce tuto, comme je l’avais indiqué au début, je ne suis pas rentré dans les détails volontairement pour ne pas assommer les personnes qui n’y connaissent rien et qui souhaiteraient se lancer.
Il serait encore possible pour moi de vous en parler des heures et des heures. Je réaliserai certainement d’autres tutos plus pointus, mais ne portant que sur un seul point à la fois pour ne pas vous assommer encore plus. 🙂

Je m’arrête la pour le moment, merci d’avoir pris la peine de me lire et à vous les studios !

Pour aller plus loin :
Quatre machines pour miner des cryptos en 2020

Rig de minage AMD Vs Nvidia

Quelles cartes graphiques choisir pour miner de la crypto monnaie (part 1)

Quelles cartes graphiques choisir pour miner de la crypto monnaie (part 2)

Monsieur-TK

By Monsieur-TK

Salut les Cryptos-Fans, Je me présente, Monsieur-TK, jeune homme de 30ans originaire de Belgique. Je découvre l'univers Cryptos en 2016 et depuis lors, je ne cesse de me passionné pour celui-ci. Rapidement, je prends goût au monde du minage et réalise mon premier rig constitué de 6 cartes. L'envolée de 2017 me propulse en avant et j'en profite pour me monter une "mini ferme" de minage. A cela s'ajoute ma passion pour les MasterNodes ainsi que le staking. C'est en 2018 que je décide de lancer ma chaîne YouTube entièrement dédiée a ses différents mondes trop peu représenté dans la communauté francophone.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.